1er au 7 juillet 2017

July 1 - 7, 2017



l'AGO région du Nord-Est, le CRCO et le CIOC


Northeast AGO,

RCCO, & CIOC














​​​​

Federico Andreoni

En récital le lundi 3 juillet à 17 h

Église Saint John the Evangelist

​Données techniques et renseignements sur l'orgue




Federico Andreoni est directeur musical et organiste à l'église St. John the Evangelist à Montréal et représentant paroissial auprès du Quartier des spectacles. Il est également doctorant en musicologie / théorie musicale à l'Université de Toronto, où il étudie sous la direction de Don McLean et y enseigne des cours de premier cycle.

Originaire de Milan, Federico a démarré sa carrière d'organiste concertiste à l'âge de dix-sept ans. Depuis lors, il a participé à des saisons de concerts et des festivals en Europe, aux États-Unis et au Canada, en plus d'enregistrer des émissions pour les radios canadienne, française, italienne et suisse.

À l'âge de vingt-cinq ans, il a interprété l'intégrale des œuvres pour orgue de J. S. Bach; il renouvellera l'expérience en 2013, 2014 et 2015, aux claviers du magnifique orgue Wolff op. 27 à l'église St. John the Evangelist à Montréal. En 2004 et 2011, il a également interprété les œuvres pour orgue complètes de D. Buxtehude et, en 2005, celles de J. Alain.

Federico a obtenu des diplômes en orgue et piano de l'Académie internationale de musique de Milan ainsi que le Premier Prix de virtuosité et le prix spécial Otto Barblan dans la classe de Lionel Rogg au Conservatoire National Supérieur de Musique de Genève.

Plus récemment, il a terminé deux diplômes de maîtrise à l'École de musique Schulich de l'Université McGill à Montréal : une M. Mus. en interprétation de l'orgue, dans la classe de William Porter, et une M.A. en théorie de la musique, sous la direction de Christoph Neidhöfer et Jonathan Wild. Pendant ses études à McGill, il a été récompensé pour, entre autres, réussite exceptionnelle et haute distinction, en plus de se voir décerner la médaille d'or Salsinger Tani en interprétation de l'orgue, le prix Olympia Garibaldi-Galavaris pour l'excellence dans la recherche sur la musique ancienne de même que trois bourses Schulich.

Lauréat de plusieurs bourses, Federico a notamment reçu une bourse de l'Université de Toronto ainsi que la bourse d'études supérieures commémorative Jeanne Anson-Cartwright en histoire de la musique / théorie de la musique. De plus, il a reçu deux bourses de recherche prestigieuses : la BESC Joseph-Armand Bombardier - maîtrise et la BESC Joseph-Armand Bombardier - doctorat, décernées par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) du gouvernement du Canada.

À titre de chercheur, il fait des présentations lors de conférences et de colloques à l'Eastman School of Music (Université de Rochester, États-Unis), à l'université d'État de Californie à Long Beach et à la Faculté de musique de l'Université de Toronto. Par ailleurs, il prépare une publication sur la relation entre l'improvisation et les conceptions formelles à grande échelle dans le répertoire pour clavier baroque nord-allemand.

Federico est également actif en tant que compositeur : ses œuvres ont été interprétées à l'occasion de séries de concerts, de festivals et de congrès en France, en Allemagne, en Suisse et aux États-Unis.