1er au 7 juillet 2017

July 1 - 7, 2017



l'AGO région du Nord-Est, le CRCO et le CIOC


Northeast AGO,

RCCO, & CIOC














​​​​

Musicienne virtuose, Mélanie Barney est une artiste d’une grande sensibilité. Démontrant clairement un intérêt pour le grand répertoire symphonique tant à l’orgue qu’à l’orchestre, elle a su donner un nouveau souffle à l’orgue et rendre cet instrument plus accessible au public en sortant fréquemment des sentiers battus. Pour elle, l’orgue est un orchestre en soi. Passionnée de transcriptions, les critiques sont unanimes ; Mélanie Barney est une véritable coloriste ! C’est avec rigueur et habileté qu’elle sait choisir et mélanger les différents timbres sonores de l’orgue pour en exploiter les multiples possibilités.

Diplômée du Conservatoire de musique de Montréal en 2001, elle y obtient un premier prix avec grande distinction en orgue auprès de Jean Le Buis, à l’unanimité du jury. Elle a notamment participé aux masterclass de Pierre Perdigon, George Bessonnet, Alan Morrison et Jean-Guy Proulx. Boursière des fondations Wilfrid-Pelletier, McAbbie, Les Amis de l’Art et Musicaction, Mélanie Barney est également finaliste et lauréate de divers concours musicaux. Gagnante du concours Jeunes Artistes de Radio-Canada en 2003, son récital aux grands orgues de l’église Très-Saint-Nom-de-Jésus à Montréal fut diffusé sur les ondes de la chaîne culturelle de Radio-Canada. Elle a également remporté le premier prix d’orgue au Concours de musique du Canada en 2001 et 2002.

Musicienne accomplie, soliste et accompagnatrice recherchée, elle mène une véritable carrière de concertiste au Canada et se produit également en France, en Belgique, en Allemagne et aux États-Unis, où son récital au prestigieux Methuen Memorial Music Hall reçu en 2015 une critique dithyrambique. Nominée à l’Adisq en 2010 avec l’ensemble Buzz, pour Holst, The Planets, (cuivres et orgue), pour le meilleur album classique de l’année, elle revient en 2012 avec The Power of the Organ 2, un premier disque solo en carrière salué par la critique nord-américaine. Titulaire des orgues Casavant de la cathédrale de Saint-Jérôme dans les Laurentides, elle y a enregistré Après un rêve, un disque issu essentiellement du répertoire romantique pour violon et orgue, paru en 2015 avec la violoniste Carole Meneghel.

En 2016, elle s’est produite à Montréal au Grand Orgue Pierre-Béique de la Maison Symphonique avec l’orchestre métropolitain, dans la Messe Glagolitique de Janáček, sous la direction du chef autrichien Christian Arming. On a également pu l’entendre au Festival International des Grandes Orgues de la Basilique Notre-Dame à Montréal ainsi qu’aux orgues Beckerath de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal. Toujours en 2016, Mélanie Barney s’est produite en Chine, en France, en Italie, au Luxembourg et en Angleterre.


www.melaniebarney.com

Mélanie Barney

En concert le dimanche 2 juillet à 20 h
Église St. Andrew & St. Paul
(Avec l'ensemble de cuivres Buzz)

Fiche technique et renseignements sur l'orgue